tout savoir sur la cryothérapie

Tout savoir sur la cryothérapie

La cryothérapie fait partie des techniques émergentes, utilisées depuis quelques années. Sa popularité est telle qu’elle se démocratise de plus en plus, propulsée par ses résultats tant au niveau sanitaire qu’esthétiques. Alors, qu’y a-t-il à savoir sur cette technique ? 

Qu’est-ce que la cryothérapie ? 

Également appelée la thérapie par le froid, la cryothérapie est une technique de soin qui implique l’application du froid sur tout ou partie du corps. Lorsque le terme « cryothérapie » a été mentionné en 1908 pour la première fois, c’était par un physicien américain William A. Pusey. Le scientifique désignait alors une technique de traitement des lésions de la peau avec de basses températures. 

Toutefois, les premières utilisations du froid pour des traitements locaux datent à la Grèce Antique. A l’époque déjà, les bienfaits du froid sur l’organisme et la santé en général étaient peu à peu découverts. 

D’après le principe de la cryothérapie, soumettre le corps à des températures très basses (jusqu’à -100°C) crée un choc thermique. Lorsque la température du corps chute aussi bas et aussi rapidement, cela déclenche des réactions physiologiques bénéfiques. 

Le froid a la capacité d’endormir les nerfs et de « court-circuiter » la douleur. En plus d’activer la production d’hormone et d’endorphine, il a également une action sur la circulation sanguine. En raison des diverses actions du froid, la cryothérapie a plusieurs usages (médicaux et esthétiques), aussi bien en traitement global qu’en traitement local. 

Cryothérapie : bienfaits selon les usages

Avec des usages très épars, la cryothérapie représente donc une technique de soin assez polyvalente et, de ce fait, elle peut prendre plusieurs formes. Selon qu’elle est utilisée en traitement global ou local, la technique de traitement par le froid a des effets très divers. 

En traitement global

Utilisée sur l’ensemble du corps, cette technique de soin par le froid a pour but de :

  • activer la circulation sanguine
  • supprimer les graisses;
  • améliorer la respiration ; 
  • améliorer les troubles du sommeil ;
  • réduire l’anxiété et ses effets, etc. 

Par rapport à son utilisation pour la suppression de graisses, la cryothérapie est ordinairement confondue avec la cryolipolyse. Cette méthode de dermatologie esthétique utilise aussi le froid pour réduire la graisse du corps via la destruction des cellules adipeuses. 

La principale différence avec la cryothérapie réside dans la façon dont c’est fait. Lors d’une séance de cryolipolyse, un appareil dédié est posé directement sur la zone à traiter pour y créer un effet de succion. La peau est encore refroidie de même que les graisses qui se situent en dessous. Or, la cryothérapie fonctionne sans effet de succion. 

En traitement local

Le traitement local a généralement pour but de :

  • réduire des gonflements et des œdèmes ;
  • soigner des inflammations ;
  • apaiser des douleurs ;
  • soigner les verrues ;
  • détruire les cellules cancéreuses (prostate, col de l’utérus, seins, reins, foie, poumons, os, rétine…).

Si la plupart des usages de la cryothérapie en traitement local sont à but thérapeutique, cette technique est aussi de plus en plus utilisée dans le domaine de l’esthétique et de la beauté. 

Cryothérapie visage : quels bienfaits ?

Utilisé pour une cryothérapie visage, le froid est connu pour avoir des effets bénéfiques sur la peau, et cela, à plusieurs niveaux.

Effets antiride ou anti-âge

Le froid lutte efficacement contre les effets du temps en limitant l’apparition des rides grâce à la vasoconstriction en réaction au froid. Cette réaction induit un resserrement des vaisseaux sanguins. 

S’en suit la vasodilatation des vaisseaux, une réaction qui active l’apport en sang dans la zone traitée, permettant d’élever l’apport en oxygène et en nutriments. C’est alors qu’est déclenché le processus naturel anti-âge qui inclut un ensemble de réactions :

  • la suppression des fragments de collagène abîmé pour assainir la peau ;
  • l’activation de la production de collagène d’excellente qualité ;
  • l’activation de la synthèse d’élastine, une substance qui améliore la résistance de la peau face aux microcontractions musculaires à l’origine des rides d’expression ;
  • l’activation de la synthèse de l’acide hyaluronique naturel afin de combler les rides.

Autres bienfaits

Le froid aide considérablement les peaux acnéiques et accroît l’éclat de la peau. On lui connaît aussi des effets raffermissants pour la peau. Ainsi, le froid vaut largement tous les exfoliants, les masques pour visage ou encore les lotions tonifiantes. 

C’est en raison de tous ces bienfaits le recours à la cryothérapie visage ou faciale est de plus en plus répandue. En plus, cette technique a le mérite d’être naturelle, non invasive et respectueuse de la peau. Il faut dire que toute l’efficacité du traitement de cryothérapie repose sur le déroulement des séances.

Comment se déroule une séance de cryothérapie ? 

Le déroulement d’une séance de cryothérapie dépend substantiellement du type de traitement. 

Traitement global

Pour un usage en traitement global, la cryothérapie peut prendre plusieurs formes. La plus courante est le traitement par immersion dans un bain d’eau très froide, également appelée refroidissement par conduction

Une autre forme de cryothérapie du corps consiste à rester exposé à un grand froid dans une chambre froide dédiée appelée cryosauna, et cela, pour une durée bien déterminée. 

Dans les deux cas, le traitement se fait à -100°C et ne doit pas durer plus de 2 à 4 minutes. 

Traitement local 

Lorsqu’on a recours à la cryothérapie en traitement local, c’est de façon ciblée sur des zones pathologiques du corps. Pour ce faire, cela consiste en la pose de compresses froides ou de poches de glaces, de pulvérisations de gaz très froids ou de sprays cryogènes.

Pour une cryothérapie visage, l’appareil utilisé pulvérise le visage de gaz d’azote à -160°C. Le laser dont est équipé l’appareil détecte automatiquement la température de la peau ainsi que le niveau de choc thermique. Selon le cas, une séance peut durer entre 10 et 20 minutes.

Cryothérapie en institut vs cryothérapie maison 

La séance de cryothérapie, en traitement global ou local, se déroule en institut spécialisé. Le but étant d’avoir à disposition du matériel de qualité (cabine de cryothérapie) et un cadre médical sécurisé. 

Il est toutefois possible de le faire chez soi en faisant un bain d’eau froide. Il suffit d’ajouter une grande quantité de glace dans l’eau de votre baignoire. La séance doit cependant se dérouler sous le contrôle d’un proche qui pourra intervenir en cas de problème. C’est d’autant plus important que la cryothérapie n’est pas sans danger.

Cryothérapie : dangers pour la santé

Provoquer un choc thermique à des températures aussi basses et aussi rapidement n’est pas sans danger. 

D’abord, la cryothérapie doit être pratiquée sur un corps sans lésions ni plaies ouvertes. Conseillé pour les lésions musculaires, ligamentaires ou tendineuses, le froid a plutôt tendance à ralentir la cicatrisation des plaies. 

Ensuite, des lésions nerveuses peuvent survenir si la température du corps descend en dessous des 7°C. 

Pour finir, la cryothérapie est totalement déconseillée aux personnes asthmatiques, celles qui souffrent d’hypertension ou de problèmes circulatoires.

Cryothérapie tarif

La fourchette de prix d’une séance de cryothérapie varie d’un praticien à l’autre. La moyenne est de 30€ à 50€ pour 2 à 3 minutes en cabine.

Cryothérapie avis

La cryothérapie est une technique qui a fait ses preuves autant sur le plan médical que dans le domaine de la beauté. Si elle tend à se démocratiser, elle doit tout de même être pratiquée dans un cadre approprié, sous le contrôle d’un professionnel de santé.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.